Le nouveau Directeur général, Pape Demba Bitèye, a trouvé une situation on ne peut plus surréaliste à la Senelec. Résultat des courses, Bitèye, vient de réclamer deux audits.

En effet, selon Source A, la dette de plus de 6 mois due aux “Gie” prestataires, la pléthore d’embauches, les 30 millions de Fcfa de prêts alloués au top management, dont 10 sous forme de don aux 11 membres du Comité de direction, entre autres curiosités ont convaincu l’actuel Dg sur la nécessité de fouiller beaucoup d’actes posés avant son arrivée à la tête de la boîte.

LEAVE A REPLY