Toutefois, l’avocat de Karim Wade et de Khalifa Sall a soutenu que le seul moyen de se défendre pour le frère du président, c’est de s’expliquer devant la justice », et non de « brandir le coran pour jurer ».
Toutefois, Me Seydou Diagne a déclaré que « le minimum, c’est que la justice mène des investigations avec la même hardiesse » que dans les dossiers du fils de l’ancien chef de l’Etat et l’ex maire de Dakar.
Car, a-t-il soutenu, « il y a eu un acharnement incroyable contre Khalifa Sall et Karim Wade que je n’ai jamais vu depuis le dossier Valdiodio Ndiaye ».

LEAVE A REPLY