Selon le communiqué de la cellule des cadres de son parti la République des Valeurs, « la hausse est exigée par la Banque mondiale en contrepartie d’un prêt de 180 millions de Dollars US (107 milliards 600 millions de francs), à travers un document publié mi-décembre 2019 intitulé « Troisième Prêt de Politique Publique Multisectorielle » (TP3M). Ouvrage dans lequel, l’institution annonce que le gouvernement « a augmenté les prix de l’électricité de 10% pour la basse tension, et de 6% pour la moyenne et haute tension » (page 26 du TP3M) afin de remplir une des conditions d’accès à ce prêt »

LEAVE A REPLY