Outragés par la vidéo postée par Mame Goor Diazaka, des militaires à la retraite ont surgi de leur tabernacle pour mitrailler le « chanteur ». De son côté, « Le Témoin » quotidien est en mesure de révéler que l’adjudant-chef (Er) Mamadou Sy, moniteur-parachutiste, a déposé une plainte contre Mame Gor Djiazaka pour les délits d’injures et outrage à l’Armée. Ce, au nom de tous ses camarades actifs et retraités. L’obtus musicien mame Gor diazaka s’est engouffré dans un terrain miné. pour cause, il a tenu délibérément et gratuitement des propos jugés outrageux et injurieux à l’endroit de la prestigieuse institution qu’est l’armée. se sentant atteint dans son honneur, l’adjudant-chef (Er) mamadou sy, moniteur-parachutiste, s’est rendu, hier, chez le procureur de la république pour y déposer une plainte contre mame Gor diazaka « Effectivement, je me suis rendu au Parquet de la République pour y déposer une plainte contre Mame Gor Diazaka.  Et le mis en cause doit s’estimer heureux et soulagé s’il apprend que nous avons porté plainte. Si nous avons décidé de saisir la Justice, c’est pour éviter toute forme de riposte ou de représailles. Car nous demeurons et resterons toujours de bons militaires, disciplinés. Maintenant, on attend de savoir la suite que le procureur de la République va donner à cette affaire » a expliqué l’adjudant-chef (Er) mamadou sy, moniteur-parachutiste, accompagné d’une forte délégation composée d’anciens combattants et militaires retraités. se sentant outragés, leur honneur bafoué, ces militaires, qui ont servi les plus belles années de leur vie sous le drapeau, n’ont pas tardé à balayer les déclarations de l’artiste mendiant selon qui l’armée nationale est dans une situation d’oisiveté face à l’insécurité des populations. pluie de rafales ! « Ce vaurien de Mame Ngor Diazaka vient d’insulter les Armées. Son accointance avec le pouvoir lui fait pousser des ailes et le rend arrogant et insolent.  Quand on est ignorant, il vaut mieux se taire» a répliqué, sur sa page Facebook, le colonel retraité abdourahim Kébé. puis d’ajouter : «ses amis du pouvoir doivent réagir vigoureusement pour lui apprendre que nul ne peut braver impunémentune institution militaire qui a grandement contribué à la stabilité du pays grâce au professionnalisme et à la loyauté de ses hommes ». de l’autre position occupée par l’adjudant en retraite ndiapaly Guèye, la forte détonation affecte les tympans. « Pourtant, j’avais choisi de pas répondre  à un spécimen de cette sorte qui, pour moi, ne représente absolument rien dans ce pays. Un samba mbayankatgrand laudateur et pantouflard public qui aura choisi la facilité et l’aisance au moment où les jeunes de sa génération prennent les armes pour défendre leur patrie, le Sénégal», bombarde l’ancien de la dirpa (direction de l’information
et des relations publiques des armées) dans une allusion à la situation de parasite que vit mame Goor diazaka. quant à l’adjudant-chef mamadou sy, en entendant les avanies de l’artiste, il est au paroxysme de son courroux. « Quand je vois un minable comme Mame Goor qui se permet de ternir l’image des forces armées, cela me heurte. Mais le plus catastrophique dans tout ca, c’est le fait que les journalistes lui tendent leur micro. Ce qui ne devrait pas se faire pour une saleté comme ce Mame Goor. Cet individu risque gros» martèle cet ancien parachutiste que nous avons joint, hier, au téléphone suite aux propos de mame Goor diazaka. Ça craint, assurément, pour le chanteur aux dreadlocks !

LEAVE A REPLY