Les syndicalistes de la section Sudes (Syndicat unique des enseignants du Sénégal) de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) ont annoncé, lundi une plainte pour la semaine prochaine, contre le Recteur, Courfia Kéba Diawara, qu’ils accusent de « bradage, abus de pouvoir et prise d’actes illégaux ».

Dans un communiqué, les syndicalistes indiquent qu’ils ont d’ores et déjà saisi et pris à témoins, à cet effet, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) dans un courrier officiel.

« S’il faut reconnaître au recteur de UASZ qui a avoué son incompétence, une certaine honnêteté intellectuelle, il y a lieu de dénoncer, de condamner par tous les moyen légaux la conséquence extrêmement grave et scandaleuse qu’il en a tirée et qui a consisté à placer son université sous la tutelle d’une association privée », note le communiqué.

Suite à son aveu d’incompétence, Courfia Kéba Diawara, a tout simplement fait appel au concours et à l’assistance d’une association privée à laquelle il a donné l’autorisation de se substituer à l’institution universitaire. Pour le SUDES/ESR, « il n’est pas question de permettre à ce recteur de se dédouaner de son incompétence en sabordant l’UASZ et en violant les lois et règlements de la République.»

LEAVE A REPLY