« Aucune religion n’autorise de telles pratiques. C’est un argument sans fondement soutenu par ceux qui disent que le prophète a souffert avant d’apprendre le Coran. Justement le prophète (PSL) a souffert pour que les autres ne souffrent pas. C’est une manière d’essayer d’expliquer une exploitation qui ne dit pas son nom à travers la mendicité des talibés », a-t-il déclaré sur la RFM.

LEAVE A REPLY