Cette affaire d’arnaque foncière que « Le Témoin » quotidien vous révèle risque d’embraser toute la République si toutefois les parties n’arrivent pas à trouver une solution. Une affaire à la fois gênante et embarrassante comme celle de Seydina Fall Bougazelli impliqué dans une affaire de faux billets. Car on va voit mal comment la Justice pourra contraindre ou sommer le grand marabout Mbacké-Mbacké à rembourser les fonds compte tenu de son statut de « Moukhadam ».

Et surtout quand il s’agit d’un contentieux foncier aux allures d’une arnaque où un grand marabout Mbacké-Mbacké est accusé d’avoir grugé de 200 millions de francs un administrateur de sociétés. Une victime à qui le marabout avait fait miroiter un terrain de 3 hectares situé aux Almadies. Gagné par une confiance aveugle,
l’homme d’affaires ou l’administrateur de sociétés, sans hésiter, a remis cash la somme de 200 millions de francs au mara.

L’escroquerie ne fut découverte que quelques mois après lorsque le Mbacké-Mbacké a tardé à remettre à l’administrateur de sociétés son terrain, encore moins de lui rembourser son argent. Selon l’avocat du plaignant, « d’abord, nous comptons aller à Touba pour solliciter l’intervention du khalife général des Mourides,
Serigne Mountakha Mbacké, un homme de Dieu, connu pour sa droiture et sa sociabilité afin qu’il nous aide à nous faire rembourser. A défaut, on va déposer une plainte auprès du Procureur de la République » a confié l’avocat de la victime joint par « Le Témoin ».

Une affaire à suivre

LEAVE A REPLY