L’affaire du viol du bébé de 18 mois, survenue à Thiès, à été appelée, hier, à la barre de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Thiès. Youssou Dièye, le marchand ambulant, arrêté dans le cadre de cette affaire, risque 10 ans de travaux forcés, selon la peine requise par le procureur, rapporte Libération.

Le drame avait eu lieu en 2017 au quartier Randoulène de Thiès. Le bébé a été enlevé, violé puis jeté dans un espace, non loin de la grande mosquée de Grand-Thiès, jouxtant le cimetière Madoki. Le mis en cause avait été arrêté à Touba où il s’était réfugié chez son marabout, ajoute la même source..

LEAVE A REPLY