Le président de la République, Macky Sall, ne veut décidément tolérer qu’un membre de son camp sorte pour soutenir qu’il ne peut pas briguer un 3e mandat. Sorry Kaba l’a fait, il l’a payé. Moustapha Diakhaté vient également d’en faire les frais.

En effet, par décret 2019-1800 du 28 octobre 2019, le Président Macky Sall a limogé Moustapha Diakhaté de son poste de ministre-conseiller auprès du Président de la République.

Lors de sa dernière sortie dans l’émission « Sen Jotaay », Moustapha Diakhaté avait soutenu que « la manière dont Macky Sall veut mettre un terme à cette polémique (sur le 3e mandat ; Ndlr) est contreproductive. S’il veut limoger toute personne qui en parle ou si des gens de l’Apr insultent ceux qui expriment leur point de vue, cela pose problème. Le président ne devrait pas cautionner ces insultes et le limogeage de Sory Kaba a créé plus de problèmes qu’il n’en a réglé, en ravivant une polémique qui n’a pas lieu d’être ».

Comme s’il savait ce qui allait lui arriver, il avait ajouté : « cela m’est égal d’être limogé ou maintenu à mon poste. J’ai rejoint Macky avant même qu’il ait un pouvoir de nomination. Si, aujourd’hui, il souhaitait me démettre de mes fonctions, je le remercierais ».

Dans un message posté sur sa page facebook, Moustapha Diakhaté remercie le Président de la République d’avoir mis fin à (ses) fonctions de ministre-conseiller ».

« Je le remercie également de m’avoir associé depuis 2008 à ses actions au sein de l’Apr et de son magistère. Merci à tous et bonne chance à Monsieur Macky Sall pour la suite », conclut-il.

LEAVE A REPLY