Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a présidé ce mardi à Touba, le dernier Crd d’évaluation des travaux qui ont été entrepris par les services concernés pour une bonne organisation du Magal.

L’électricité, la santé, l’hygiène, les routes, les problèmes d’inondations et autres, tous ces secteurs pouvant concourir à la bonne organisation du Magal, ont été passés en revue ; et il est ressorti, au cours de cette rencontre, que presque tous les problèmes majeurs, pour une couverture correcte du Magal, ont été presque résolus.

Pour ce qui concerne l’autoroute, le directeur régional, Khoult Ndiaye, a fait savoir que toutes les routes intérieures de Touba seront en bon état, et que la route nationale est en train d’être réfectionnée pour permettre une bonne fluidité du transport.

Concernant la partie hydraulique, l’Ofor a montré que les forages devant servir l’eau au Magal seront au top le jour du Magal pour assurer une bonne couverture en eau durant tout le Magal… Cependant, Seni Ndao, le directeur de l’Ofor, a fait un appel à ses partenaires pour que les camions citernes devant aussi distribuer l’eau pendant le Magal soient disponibles à temps. Il a demandé de même, pour les groupes électrogènes, destinés aux forages pour éviter des ruptures d’électricité au niveau des forages.

Aïnou Rakhmaty, pour sa part, a évoqué le problème du réseau d’adduction d’eau qui pose problème, mais pour le ministre, ce problème demande une étude sérieuse qui se fera ultérieurement. La Sde a prévu 20 citernes à Mbacké durant toute la période du Magal.

Pour ce qui concerne l’éclairage public de Touba durant tout le Magal, le maire Lakhat Kâ a affirmé qu’il sera au point pendant le Magal, pour la sécurité des pèlerins.

À l’issue de la rencontre, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye qui présidait la réunion, après avoir remercié tous les services de l’État qui ont participé à la réunion de l’évaluation, a fait la recapitalisation de tout ce qu’il y a  à faire dans le dispositif préparatoire du Magal ; et dans ce cadre, il a beaucoup insisté sur les points bas qui posent ecore des difficultés. Dans ce cas, le ministre Aly Ngouille Ndiaye pense que si tous ces problèmes sont réglés, il y aura un bon Magal sans problème majeur.

Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké ibn Serigne Touba, après avoir remercié le ministre Aly Ngouille Ndiaye de sa diligence, a rappelé au ministre les problèmes d’inondation et la vétusté du réseau d’adduction d’eau. Il a demandé à l’État de prendre en compte ce problème. C’est l’assainissement et la vétusté du réseau d’adduction d’eau qui constituent la préoccupation majeure, a-t-il rappelé au ministre.

LEAVE A REPLY