Franchement, franchement, je plains ceux qui suivent aveuglément Karim Wade, nourrissant un rêve de le voir au sommet de l’Etat. Voilà un homme, qui en plus d’être un pleutre, est un menteur.

Rencontré à Kigali par le directeur fondateur de «L’As», le fils choyé de Me Wade, continue de faire répéter tels des perroquets affamés à ses supporters qu’il n’y était pas. « On m’a annoncé au Maroc, est-ce que j’y étais ? On m’a annoncé à Londres, en Guinée est ce que j’y étais ? Laissez-les fantasmer».

Voilà en substance ce que Karim Wade a dit au porte-parole du Pds, Tafsir Thioye qui, de bonne foi, l’a répété devant Pape Ngagne Ndiaye sur la Tfm. Mais diantre, qu’est-ce qui arrive à Karim Wade, au point de mentir si éhontément et même de se mentir lui-même? Mamadou Thierno Talla qui le connaît depuis son enfance, ne descendra pas au niveau du porc pour barboter avec lui.

Il s’est limité à livrer une information, point. Il est vrai que Karim avait tellement vendu du vent aux Sénégalais, que beaucoup croyaient qu’il était retenu en exil forcé, jusqu’au jour où «L’As» dévoile sa supercherie. Pourquoi ne dit-il pas la vérité qu’il était à Kigali pour négocier un poste ? Quelle honte y a-t-il ? Si le Fonds Koweitien dont il convoite la direction en Afrique, est sérieux, il ne devrait vraiment pas s’attacher les services d’un as du mensonge. Le peuple sénégalais aussi.

LEAVE A REPLY