Après l’affaire Capo, un policier a commis une autre bévue qui indispose la Police. S. A. A. M, un policier membre du Groupe d’intervention rapide (GIR) complètement saoul, a refusé de se soustraire à un contrôle de ses collègues policiers. L’affaire remonte à samedi dernier à Thiès dans un bar, rapporte Les Echos. Piqué au vif, le flic complètement ivre, s’emporte et refuse de se faire fouiller. Il se défait de l’étreinte, se débat tel un forcené et s’en prend violemment aux policiers. Ces derniers ripostent et le maîtrisent à l’aide d’une paire de menottes. Arrêté, il décline son identité et déclare qu’il agent du GIR récemment détaché à la Brigade de recherches du commissariat de Pikine. Après son audition, il a été transféré au camp Abdou Diassé de Dakar sur ordre de la hiérarchie.

LEAVE A REPLY