Depuis quelques semaines, le quotidien Direct Infos est au devant de la scène… médiatique. Le promoteur de ce journal, en l’occurrence, Cheikh Amar est accusé de ne pas payer les salaires ce, depuis 8 (huit) mois par les journalistes et autres employés de ce groupe de presse. Serigne Khassim Mbacké, un ami proche de l’homme d’affaires, vient d’apporter sa part de vérité, histoire de le dédouaner : «Des informations circulent pour faire état d’arriérés de salaires de 8 mois au quotidien Direct infos. Des gens veulent porter le bonnet d’âne à Cheikh Amar alors qu’il n’en est vraiment pas rien. Depuis qu’il a acheté ce journal, il a délégué la gestion à Pape Diogoye Faye pour mieux s’occuper de ses entreprises. Cheikh Amar n’est même pas au courant du climat social qui y règne. Il ne connaît aucun employé de ce groupe. Ce qui intéresse, c’est d’aider le Président de la République son Excellence Macky  Sall à réussir le saut vers l’émergence du Sénégal. » Le petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, de poursuivre : «Cheikh Amar n’a vraiment pas le temps de s’occuper de ces sornettes. Il n’a jamais pris  un centime de Direct Infos. Des personnes veulent simplement exercer un chantage sur lui. Mais, ce sera peine perdue. Toutes ces autres sociétés qu’il gère directement se portent à merveille. A TSE, TRE, Holding Amar, tous les employés reçoivent régulièrement  leurs rémunérations. Pas plus tard que pour la Tabaski, il a payé tous les salaires et, même, donné des avances », a argué Serigne Khassim Mbacké.

LEAVE A REPLY