Une enquête a été ouverte à propos de la fameuse lettre attribuée à Guy Marius, dénonçant les conditions « inhumaines » de sa détention, selon « L’Observateur », qui affirme que l’État a lancé la traque aux complices de l’activiste qui l’aurait aidé à sortir sa lettre de la prison de Rebeuss. S’il est avéré qu’il est l’auteur de la fameuse lettre, Guy Marius Sagna risque 1 à 6 mois de prison pour sortie irrégulière de prison

LEAVE A REPLY