«Si elles ne réagissent pas rapidement, les longs délestages vont revenir dès la semaine prochaine». Suite à cette sortie du secrétaire général de la Société nationale d’électricité (Senelec), Habib Aïdara, l’Etat du Sénégal a réagi en mettant à la disposition de la boite la rondelette somme de 35 milliards de nos francs.  Ainsi toutes les disposition sont prises pour qu’il n’y ait pas de rupture de stock  de fuel.

Le ministère des Finances et du Budget a aussi payé la totalité de la dette due aux fournisseurs dans le cadre du Train express régional (Ter). Mieux, à cause de la Tabaski, les salaires et pensions ont été payés par anticipation depuis quelques jours

LEAVE A REPLY