APR : Máel Thiam, administrateur du Parti par défaut

L’administrateur du parti ignore ce que c’est que le règlement intérieur du parti et ce que signifie la doctrine républicaine au point de dire que le président de la République a les prérogatives de nommer et de degommer qui il veut. Étant un coordonnateur par défaut, il doit sa légitimité que par un décret signé qui a fait qu’il soit à ce niveau dans l’APR. Si on remonte l’histoire, tout le monde sait que le parti est créé pour combattre l’injustice dont certains de ses membres fondateurs ont vécu dans le PDS.
Par conséquent, ceux qui étaient en première ligne gardent toujours leur dignité avec ou sans decret de nomination. Si Pape Máel veut rendre seevice au Président Macky Sall, il doit lui dire la vérité rien que la vérité, s’il n’est pas omnibulé par un poste d’administrateur
Le parti est né d’une injuste que le président Macky Sall a constaté avec le parachutage au devant des affaires de Karim Wade.
Si une telle situation se confirme au sein de l’Apr, le même scénario qui a précipité la chute vertigineuse du PDS va se produire.
Revenant sur Máel Thiam, juste lui rappeler qu’il n’a aucune légitimité et n’a même pas fait gagné l’APR sa propre liste folklorique. Il n’est même pas un conseiller municipal.
Máel Thiam , administrateur par défaut doit comprendre que l’Alliance Pour La République n’est pas une société de pêche résidant au Burkina Faso.

Fallou Ndiaye
Mouvement Citoyen Républicain ( MCR/ Guindi Askanwi

LEAVE A REPLY