L’Union européenne aurait-elle outrepassé ses prérogatives en recommandant la suppression du parrainage citoyen aux prochaines élections locales ? En tout cas, les recommandations de sa mission d’observation électorale n’est pas du gout du secrétariat exécutif permanent de la coalition «Benno Bokk Yakar». En conférence de presse, son porte-parole du jour ne s’en cache pas.

«La mission des observateurs de l’Union européenne consistait à superviser le déroulement de l’élection présidentielle de 2019, il est dès lors surprenant qu’elle fasse des recommandations sur des élections à venir», précise Mor Ngom.

«Le Sénégal, pays souverain, poursuit le ministre-conseiller, appelle la mission d’observation de l’Union européenne à se limiter à la stricte supervision neutre et indépendante du processus électoral du 24 février 2019, dans le respect des options démocratiques librement choisies par le peuple sénégalais», ajoute-t-il.

LEAVE A REPLY