Mansour Faye pèse 1350 milliards

Le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye se taille la part du lion. Ce, en faveur du nouveau décret portant répartition des services de l’Etat entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères.   Plusieurs programmes de développement communautaires sont dévolus à l’ancien Ministre de l’Hydraulique qui va les gérer.

Le Programme d’Urgence de Développement communautaire (PUDC) dans sa phase 2 va englober un budget de 417 milliards de F Cfa en 2019. Ensuite, le Programme d’Urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) crédité d’un budget de 600 milliards de frs. Le Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES) est aussi sous son joug avec une manne de 280 mil- liards de frs. La Délégation générale à la Protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSSN) dont il avait été le premier directeur général à sa création tourne autour d’un budget de 40 milliards de frs pour 2019.

Le Commissariat à la Sécurité alimentaire crédité aussi d’un budget de plusieurs dizaines de milliards et qui gère tous les dons en nature et en espèces offerts par les partenaires techniques bilatéraux et multilatéraux du Sénégal. Et enfin l’Agence nationale de la Couverture Maladie universelle (ANACMU), qui relevait du ministère de la Santé, est gérée désormais par le beau-frère. Elle pèserait pour 2019 la coquette somme de 20 milliards de frs de budget. Si on fait le total, globalement, Mansour Faye trône sur un énorme trésor de guerre de près de 1350 milliards de frs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.