Émigration irrégulière : Les 87 clandestins libérés, les 2 capitaines devant le Procureur

Les 89 candidats à l’émigration clandestine dont le bateau a échoué lundi dernier à Dionewar et qui étaient en garde-àvue au niveau des brigades de gendarmerie de Fimela et de Fatick, sont fixés sur leur sort depuis hier, mercredi 13 mars. Majoritairement des jeunes, les 87 candidats à l’émigration clandestine, qui étaient auditionnés à titre de témoins, ont été relâchés hier. Dans le lot, il y avait 39 Sénégalais, 41 Ghanéens, 5 Gambiens, 3 Sierra Léonais et 1 Libérien dont 2 femmes. Les deux autres passagers sont les capitaines du bateau. Ils ont été conduits devant le procureur pour «trafic international de migrants».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.