Pour être président du Sénégal, Karim Wade renonce à sa nationalité française

Le candidat déclaré du Pds et de ses alliés reste déterminer à participer à la présidentielle de février 2019, malgré le rejet de son inscription sur les listes électorales. Karim Wade a renoncé à sa nationalité française qui serait un obstacle à sa candidature.

Le journal Libération, qui donne l’information, rapporte que le candidat de la coalition Karim Président 2019 a écrit aux autorités françaises pour demander à être déchu de sa nationalité française. Ce, pour se conformer à la loi sénégalaise qui dispose que les candidats à la présidentielle doivent être de nationalité exclusivement sénégalaise.

Le journal informe que la requête a été satisfaite. D’ailleurs, souligne la même source, c’est sur cette base que le fils de Wade a obtenu un certificat de nationalité sénégalaise versé dans son dossier de candidature qui a été déposé au Conseil constitutionnel.