Conseil Constitutionnel : « Kouthia » interpellé par la gendarmerie puis libéré

L’humoriste, Samba Sine alias Khouthia de la Tfm, candidat déclaré à l’élection présidentielle du 24 février 2019, a été interpellé ce mercredi par des gendarmes chargés d’assurer la sécurité au Conseil constitutionnel.

Il a été rattrapé après une interview avec les journalistes,  annonçant qu’il a  déposé sa candidature pour la présidentielle de 2019.

« Mon dossier sera bien sûr accepté. Tous les Sénégalais ne me croyaient pas. Ils pensaient que je faisais de la comédie, mais aujourd’hui, c’est clair. Si ma candidature est invalidée, il n’y aura pas d’élection présidentielle au Sénégal », avait menacé Samba Sine avant son interpellation.

L’humoriste a finalement été libéré tard dans la soirée…A sa sortie des locaux du conseil constitutionnel aux Almadies, il n’a pas souhaité faire une déclaration…