Et Moustapha Diop manie bien la langue de Molière !

Lors de son passage en décembre 2017 à l’Assemblée nationale pour le vote de son budget, le ministre Moustapha Diop avait suscité des interrogations sur son niveau de maitrise de la langue française.

Le budget a été voté sans débat, ce que d’aucun avaient justifié par le fait que le ministre ne maitrisait pas la langue de Molière. Pourtant, lors de son passage ce mercredi pour le vote du budget 2019, Moustapha Diop, ministre de l’Industrie et des Petites et moyennes industrie a démontré qu’il manie bien le français. Habillé tout de blanc, le maire de Louga était à l’aise devant les députés.

Après l’épisode de 2017, le jeune ministre a cette fois surpris le public. Et il a reçu les félicitations des amis de l’Alliance pour la République (APR).Même son ancien rival Amadou Mberry Sylla député de la ville de Louga a encouragé le ministre pour la fonction que le Président Macky Sall lui a confiée.Plus étonnant le ministre évite même de répondre en wolof, c’est vers la fin de sa plaidoirie qu’il a conclu dans la langue de Kocc Barma.

Le projet de budget du ministère de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie pour la gestion 2019 a connu une hausse de 23, 34 %. Le budget du ministère de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie est arrêté pour la gestion 2019, à la somme de 7.897.228.038 FCFA contre 6.402.673 160 FCFA en 2018, soit une hausse de 1.494.554.878 FCFA en valeur absolue et 23, 34 % en valeur relative, selon le document remis à la presse.

Jotali / Ilestmidi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.